Le baobab, les éléphants et les termites

Posted on mai 30, 2010

0


Un mythe est-il en train de tomber au Togo, le mythe de l’opposant historique Gilchrist Olympio? Après près de quarante ans d’exil et de lutte pour faire tomber le régime de feu Gnassimgbé Eyadéma, Gilchrist Olympiio aurait t’il succombé face aux charmes du jeune Faure Gnassimbgé au point de participer à un gouvernement? Ou bien est ce par pur ego de ne pouvoir supporter la montée de son lieutenant Jean-Pierre Fabre? Le peuple et son parti l’UFC le suivront ils dans cette aventure? Ou bien le baobab va t’il tomber? Chez nous, dans ce genre de situation où il est difficile de trouver des réponses, nos aïeuls  avaient recours aux proverbes et aux paraboles.

Un proverbe africain dit que « La force du baobab est dans ses racines » et un autre dit « Si un petit arbre sort de terre sous un baobab, il mourra arbrisseau ». Mais c’est dans le Petit-Prince de Saint Exupéry que j’ai trouvé ma réponse. Au Petit Prince qui demandait si les moutons mangent les baobabs comme ils mangent les arbustes il est répondu que « les baobabs ne sont pas des arbustes, mais des arbres grands comme des églises et que, si même il [le Petit Prince] emportait avec lui tout un troupeau d’éléphants, ce troupeau ne viendrait pas à bout d’un seul baobab. »

Notre baobab national vacille donc. Et s’il vacille ce n’est certainement pas à cause du troupeau d’éléphants qui l’ont attaqué à plusieurs reprises, blessé dans sa chair. Aujourd’hui ce troupeau d’éléphants l’entoure comme pour le protéger. S’il vacille c’est certainement que ses racines sont en train de pourrir! Je pense plutôt aux termites qui ont logé domicile dans ses racines. Les termites seraient donc mauvaises conseillères!

Si l’arbuste fait attention à ne pas se laisser écraser par le baobab dans sa chute… il deviendra grand.

30 Mai 2010

Publicités
Posted in: Afrique, Politique, Togo