L’ombre du zèbre n’a pas de rayure!

Posted on juin 22, 2010

0


Dans la jungle politique togolaise y a de la faune! Pour quelqu’un qui a quitté le pays depuis un moment c’est difficile de s’y retrouver. Avant c’était simple, il y avait le RPT, parti unique et c’est tout. On est dedans ou on est dehors. Mais gare à celui qui osait dire publiquement qu’il n’est pas dedans. Comme on disait à l’époque, il y avait les togolais à part entière et les  togolais complétement à part!

Depuis le multipartisme arraché au forceps grâce à la génération Ekpémog au sanguinaire Eyadema dans les années 1990, on a vu fleurir une multitude de partis et de mouvements politiques. Y a de tout, ceux  qui prônent le changement, ceux qui veulent le renouveau, des panafricanistes, des démocrates sociaux, des ouvriers, des footballeurs, des sur-sauteurs, et même des nouvelles générations!  Tout un programme, comprenne qui peut! En soi, la multitude de partis ne me gêne pas, c’est la démocratie, non?! Ce qui me gêne c’est de ne pas savoir qui est qui, de ne pas distinguer qui est opposant et qui est partisan de ce régime dictatorial héréditaire…

C’est comme les zèbres, il parait qu’ils sont tous différents (en parlant de leur robe) mais pour un novice il n’est pas aisé de les distinguer. Ne dit on pas que l’ombre du zèbre n’a pas de rayure? Faut être stupide pour vouloir distinguer les zèbres en regardant leur ombre  me diriez vous! Et pourtant le citoyen ordinaire ne regarde que l’ombre des partis politiques, c’est à dire, qu’il regarde qui y est (un parent, un ressortissant du même village que soi), il est subjugué par les beaux slogans bien démagogues. Peu de gens prennent vraiment la peine de lire et juger les objectifs et les programmes des partis. Et parfois même si on a fait l’effort de lire un tant soi peu le programme, il n’est pas donné à tout le monde de gratter un peu la couche primaire pour voir qui est vraiment derrière ce parti et la cohérence des discours et des actions. Parce que du réchauffé et de la manipulation pour semer le trouble, la confusion, il y en a!

Il y a des citoyens qui ne font même pas l’effort de regarder l’ombre des zèbres mais voient au loin le troupeau entier sans discernement. Ces gens qu’on trouve dans toutes les classes sociales, et chose surprenante beaucoup dans les milieux intellectuels, se disent que ces zèbres sont tous pareils et concluent que le RPT est un moindre mal. Évidemment ils ne peuvent ou ne veulent pas voir que tous les zèbres sont différents, qu’il y a des traits caractéristiques dans leurs robes. Ils ne peuvent voir que quand un zèbre court vite dans la savane, on n’en voit qu’une masse grisâtre, on ne distingue plus ses rayures! Non, ces gens se complaisent dans leur confort quotidien, dans leurs avantages sociaux, et font semblant de ne pas voir les méfaits de ce régime ou pensent qu’il peut s’améliorer.

Et pourtant pour un œil perspicace et avisé, il est possible de se repérer dans cette jungle. Aah, dites vous, comment distinguer ces zèbres entre eux? Élémentaire, mon cher Watson, d’un coté il y a les zèbres blancs à rayures noires et de l’autre les zèbres noirs à rayures blanches. C’est juste une question d’ordre logique et chronologique, une question de priorité dans les choix fondamentaux. Il y a deux sortes de zèbres noirs à rayures blanches, ceux qui ont participé à ce régime dictatorial puis tombés en disgrâce se sont peints des lignes blanches pour se redorer le blason et ceux qui, opportunistes ou télécommandés, ne sont là que pour une chose, semer le trouble dans le esprit et partager le gâteau avec le régime. Moi j’ai choisi les zèbres blancs à rayures noires, ces puristes de la lutte démocratique qui se sont battus et se battront toujours sans compromission pour un Togo libre, un Togo libéré de la dictature sanguinaire et héréditaire!

22 Juin 2010

Publicités
Posted in: Afrique, Politique, Togo