Analphabétisme numérique

Posted on août 27, 2010

0


Le site de désinformation de la république bananière du Togo a sorti dans une de ses dernières vomissures que « Le Top 5 des pays les plus sécurisés est constitué par la Sierra Léone, le Niger, le Japon, le Togo et la Namibie. L’excellente performance de ces pays africains s’explique par un parc informatique encore très limité et par un accès réduit à Internet. »

[Pardonne moi Maman, je t’avais promis de ne plus m’aventurer sur ce site mais cette fois-ci, c’est le lien partagé par un ami qui m’y a attiré. Pour ma repentance, je répéterai dix fois l’acte de contrition après avoir écrit ce billet.]

Il parait donc que l’on doit se féliciter d’être parmi les derniers pays du monde en matière d’accès à l’informatique et à Internet! Rien d’étonnant de la part de ce régime et de ce site qui le représente puisqu’au Togo règne le culte de la médiocrité personnifiée par le président Faure Gnassingbé (ministre des télécommunications en son temps) et bon nombre de sa garde rapprochée! Soyez médiocres et ce régime fera de vous des bienheureux!

Pour la petite histoire, le Togo était l’un des tout premiers pays de l’Afrique sub-saharienne à avoir accès à Internet par liaison satellite dans les années 1990 grâce à l’initiative privée de pionners togolais de l’informatique qui ont créé et développé l’une des premières sociétés informatiques de la sous-région. Depuis cette époque, la situation n’a quasi pas changé et à plusieurs reprises on a raté le train de la modernité par la faute de ce régime! Dans ces années 1990, le régime de Gnassingbé Eyadema avait même refusé la participation du Togo au premier projet de déploiement d’un câble sous-marin de fibre optique alors que le Bénin voisin s’y est joint. Aujourd’hui nous ne devons notre accès Internet qu’à une liaison avec le Bénin! Résultat, la connexion est lente et le coût exorbitant. Lorsqu’on parle dans certains pays de fracture numérique du fait de l’inégalité de l’accès à Internet, au Togo il s’agit plutôt d’analphabétisme numérique de nos dirigeants.

Pensez vous que l’histoire nous ait servi de leçon? Ah que nenni! En Juin dernier, nous apprenions que le Togo était encore absent du nouveau projet ACE (Africa Coast to Europe) qui reliera par fibre optique l’Afrique du Sud, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Espagne (Tenerife), la France, le Gabon, le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Portugal, le Sénégal. Y a t’il des gens compétents dans l’administration des télécommunications de ce pays? A voir la fameuse prétendue panne du système VSAT prévu pour la transmission des résultats lors des récentes élections présidentielles de Mars 2010, il faut croire que… ce serait plutôt une dictature numérique!

27 Août 2010

Publicités