Citoyens aux armes, citoyens !

Posted on février 21, 2011

0


L’actualité florissante de ces derniers jours m’amène à parler de la grande muette dont personne n’ose débattre sereinement, à croire que parce qu’elle est muette nous devons  le rester aussi et même pire, faire les sourds et aveugles sur leurs agissements, leurs problèmes, et leur état d’âme. Foi de Phil, ce sont des citoyens comme les autres, citoyens aux armes, mais citoyens quand même !

Dans l’actualité internationale, en Libye face à l’embrasement généralisé pour réclamer le changement, le bien nommé Seif el-Islam Kaddafi, fils de Mouammar Kaddafi, utilisant le spectre de la guerre civile, menace le peuple et affirme que l’armée va se battre derrière le leader libyen « jusqu’à la dernière balle ». Quel discours irresponsable face à des manifestants désarmés? L’armée va t’elle le suivre dans cette folie irresponsable? L’histoire nous le dira, et si j’étais libyen, foi de Phil, Seif el-Islam Kaddafi sera le premier homme que le peuple devra pendre haut et court après la victoire!

Pas très loin, l’armée égyptienne nous a montré ces derniers jours que malgré son passé au service d’une hégémonie dictatoriale, une armée peut redorer son blason en venant au secours du peuple. Les soldats égyptiens ont bravé l’autorité folle du chef despote en refusant de tirer sur la foule; ils se sont interposés entre la foule et la police, ils ont pris leur responsabilité pour sauvegarder l’état. Foi de Phil, je ne suis pas dupe et je crois que le peuple égyptien non plus, l’armée égyptienne est aux commandes et nul ne sait quels sont les rapports de force en son sein. Nul ne sait si l’équilibre actuel permettra de conduire sereinement la transition et d’aboutir à terme au régime civil qu’ils promettent… mais en tout cas, les soldats égyptiens ont bien redoré leur blason!

Chez nous, l’actualité n’est pas si rose, que dis-je, si verte kaki! La couleur de l’uniforme est bien terne aux yeux de la population, genre kaki kaka !

  • Ecoutez ce que raconte Essi, cette commerçante du marché de Lomé sur les descentes punitives des soldats pour les faire dégager et ramasser leurs marchandises (magneto Serge !). Je reconnais, le discours est entouré d’un peu de folklore et il peut y a avoir amalgame (en mina sôdja désignent pèle-mêle policiers, gendarmes et militaires) mais ne nous arrêtons pas là-dessus, mon peuple a ceci de particulier que même dans la souffrance il chante et danse. Comme le dit si bien Essi, est que l’armée a été constituée pour traquer les femmes du marché ou pour protéger le citoyen du danger ?
  • Lisez ce que raconte ce journaleux (http://togosite.com/?q=node%2F260)sur les pratiques abusives de justice parallèle instaurée à la brigade anti-gangs où à cause de l’amitié d’une locataire avec un haut gradé de l’armée, le propriétaire d’une maison est retenu 36 heures pour une banale affaire de coupure électrique dans les logements. Nul ne sait quel sort a été réservé à ce Monsieur jusqu’à ce que mort s’en suivent. Est-ce le rôle de la brigande anti-gangs de trancher les litiges entre citoyens ? Que fait la justice ?
  • Devinez ce qu’est devenue l’opération entonnoir 2 (http://koaci.com/index.php?k=main&koaci=actualite_info&numero_article=61859), cette fameuse opération destinée à protéger les stations d’essence des barons du régime contre la concurrence « déloyale » des vendeurs à la sauvette d’essence de contrebande. Une telle opération est normalement du ressort des services de douane, mais que voulez vous, nous sommes au Togo et la séparation des institutions n’existe pas. Pire, le simple soldat de base semble avoir aussi faim que le peuple et l’abus d’autorité organisé plus haut cède place à la connivence et au racket. Nos frères en armes comprennent donc les souffrances du peuple et se laissent aller à participer à ce petit commerce qui nourrit tant de gens désœuvrés.
  • Rendez vous compte que nos soldats puissent participer à des opérations de déstabilisation des militants de l’opposition? Lors de la marche pacifique des militants du FRAC ce samedi 19 Février 2011 les militants témoignent que la gendarmerie a bloqué à un moment donné le chemin habituel, et des miliciens du RPT armés de gourdins attendaient plus loin que les manifestants forcent le passage pour passer à l’acte. Les leaders du FRAC ont réagi promptement en calmant les esprits et évité de céder à la provocation. Non, il n’y a aucune preuve à ce que je raconte mais Dieu merci, pas d’affrontement, pas de blessé, pas de mort, les vautours resteront sur leur faim!

Oui, mon pays va mal mais n’en déplaise aux perturbateurs en mal de sensation, loin de moi l’idée de stigmatiser la grande muette dans son ensemble. Inutile de rappeler le lourd passif qu’elle a infligé pendant plus de 40 ans au peuple meurtri. Inutile aussi de rappeler les martyrs dans ses propres rangs, ces officiers qui par leur courage et leur sens de l’honneur ont essayé au péril de leur vie de résister au clan de despotes qui contrôle le commandement. Inutile enfin de rentrer dans le débat ethnique, car il y a des hommes d’honneur et des hommes sans honneur dans toutes les ethnies. L’armée est un corps d’excellence, en faire partie est une fierté pour ceux qui ont le sens de l’honneur. Avez-vous jamais vu un médecin se présenter à son mariage en blouse blanche, un mécanicien en salopette bleue, un avocat en toge, un cuisiner en tablier? Non, seuls les soldats ont la fierté d’afficher leur uniforme et leur tenue en toute circonstance.

Alors, si j’avais la chance de me trouver en face d’un soldat d’honneur, je le regarderais droit dans les yeux, et d’homme à homme, d’égal à égal, je lui dirais : « citoyen, notre peuple souffre, notre peuple veut le changement, notre peuple sortira pacifiquement dans la rue demain, après demain, encore et encore, braver l’interdiction de manifester pour réclamer le changement pour toi, pour moi, pour nos enfants. Citoyen aux armes, citoyen, protège ton peuple ! »

Publicités
Posted in: Togo