C’est arrivé à lui!

Posted on mars 28, 2011

2


Fait banal au Togo, un homme a été mis en prison… cela arrive souvent chez nous comme dans tous les pays. Fait absolument banal au Togo, l’homme a été arrêté par des hommes de l’ANR (Agence Nationale de Renseignements) … et depuis bientôt vingt jours aucun acte d’accusation formel n’a été porté contre lui. Fait désormais banal au Togo, c’est une rafle qui a été opérée… la femme et le frère ont été aussi ramassés.

C’est arrivé à lui… Bertin Agba, riche homme d’affaires et considéré proche du clan au pouvoir, même ethnie, certainement quelques affaires obtenues grâce aux liens avec le régime. Mais le voici ainsi pris dans les mailles du filet de la dictature! Les rumeurs parlent d’une affaire d’escroquerie. Le bruit court depuis quelques jours que l’homme a subi des tortures ayant entraîné la syncope et son transfert dans un hôpital de Lomé avant une prochaine mise aux frais loin de la capitale dans les redoutables prisons du nord du pays.

C’est arrivé à lui… Bertin Agba, après d’autres barons du régime comme Kpatcha Gnassingbé, etc… Pourquoi plaindre ces gens me diriez vous? C’est vrai, ces gens ne sont pas mes amis et je les vomis ! Je vomis leurs actes et leurs complicités présentes ou passées avec ce régime sanguinaire de Gnassingbé Eyadéma perpétué par son fils Faure Gnassingbé! Je les vomis mais je ne peux me taire face à cet état de non droit où un citoyen peut être arrêté et torturé quelque soit le motif!

C’est arrivé à lui… Bertin Agba, après tant d’opposants politiques jetés en prison, maltraités, torturés pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression. Dans le meilleur des cas, ils sont libérés, humiliés et meurtris dans leurs chairs. Dans le pire des cas, ce sont des disparitions mystérieuses, des décès suspects et des assassinats purs et simples… encore récemment Atsutsè Agbobli (2008).

C’est arrivé à lui… Bertin Agba, après tant d’autres victimes anonymes et innocentes. On ne compte plus le nombre d’arrestations et détentions arbitraires de citoyens par la brigade anti-gang pour des histoires banales de voisinage, ou par la gendarmerie pour l’exercice constitutionnel de la liberté de manifester, ou par la police militaire pour simplement avoir été présents au mauvais endroit au mauvais moment.

A toi qui me lis, à toi qui ne veux pas me lire, à toi qui ferme les yeux, à toi qui bouche les oreilles, si c’est à arrivé à lui, si c’est arrivé à tous ceux là, cela peut nous arriver à tous, à nos parents, à nos amis. Nul n’est épargné sous ce régime maléfique, mêmes pas ceux qui ont été proches d’eux, mêmes pas ceux qui se croient proches d’eux… Arrestations arbitraires, tortures, assassinats, intimidations, humiliations et mensonges sont leurs méthodes de gouvernance. Nous ne devons plus nous taire devant leurs actes, nous devons les faire partir!!!

Publicités
Posted in: Afrique, Togo