Force et déshonneur

Posted on juin 9, 2011

0


Il y est des rares jours dans ma vie où j’ai honte d’être Togolais, non pas honte de mes origines ou de mon peuple, mais honte que l’on m’associe à certains personnages qui sont la honte de mon pays, ces gens qui ont perdu tout sens de l’honneur, et de ridicule en ridicule salissent l’honneur de mon peuple. Hier, sans aucune crainte du ridicule, les tenants du pouvoir au Togo se sont lancés dans une campagne médiatique autour d’un voyage de Faure Gnassingbé au Japon avec une visite des malheureux sinistrés du tremblement de terre et un don de 200,000$ à la Croix-Rouge japonaise !

Quelle générosité de la part du président d’un pays où une simple pluie fait des milliers de sinistrés! On n’a jamais vu le magnanime Faure Gnassingbé leur rendre visite et leur faire un don pour soulager leur peine, ni mettre en œuvre un programme pour rendre plus vivables les zones sujettes aux inondations.

Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir en 2005 en faisant massacrer des milliers de Togolais et en causant la fuite de milliers d’autres vers le Ghana et le Bénin (selon l’UNHCR, 43.500 au Ghana et 26.000 au Bénin). Certains camps de réfugiés existent encore de nos jours (environ 13000 personnes au Ghana et 7000 personnes au Bénin toujours selon l’UNHCR). On n’a jamais vu Faure Gnassingbé, l’apôtre de la réconciliation nationale, leur rendre visite et leur faire un don pour soulager leur peine, ni mettre en œuvre un programme pour permettre leur rapatriement.

Faure Gnassingbé est à la tête d’un pays où règne une sinistrose générale avec l’économie qui tourne au ralenti, les prix des denrées de base qui augmentent et de nombreux jeunes désœuvrés dans les rues.  On n’a jamais vu Faure Gnassingbé se rendre près de ces administrés sinistrés pour …, pour quoi faire diable ? Il n’a pas fini de faire le tour du monde et de pavaner en distillant le mensonge d’une stabilité retrouvée dans notre pays.

Après nous avoir habitués à la force brute pour mater toute velléité de révolte des Togolais, Faure Gnassingbé n’hésite donc plus à nous rouler dans le ridicule! Nul doute que les Japonais ne savent rien de tout ceci, eux qui ont montré au monde entier leur sens de la dignité aux pires moments de la catastrophe en restant calmes et stoïques, en refusant même l’aide internationale dans un premier temps. J’ose rêver que les Japonais nous donnent une magnifique leçon du sens de l’honneur en faisant symboliquement le don d’une somme de 200,000$ à une association ou un ONG togolaise d’aide aux réfugiés.

Advertisements
Posted in: Togo, Uncategorized