#OccupyTogo : Les loups sont lachés !

Posted on juin 22, 2012

3


C’est classique, lorsqu’un régime dictatorial est aux abois comme c’est le cas au Togo, il met ses dernières forces dans la répression tout en lançant une campagne médiatique pour nier effrontément la réalité des faits ! Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir en 2005, succédant à son dictateur de père en marchant sur des centaines de cadavres, et depuis lors son seul accomplissement a été de s’évertuer à tromper la communauté internationale que le Togo s’inscrivait dans une démocratie apaisée! A qui veut l’entendre, il déclarait entre autres, à propos de son père « Lui c’était lui et moi c’est moi » ou bien à propos des massacres de 2005 «plus jamais ça sur la terre de nos Aïeux ». Il a même mis sur pied avec l’aide de l’église catholique une soi-disant «Commission Vérité Justice Réconciliation » (CVJR) qui n’a eu pour objectif que décréter la réconciliation sans dire la vérité et ni rendre la justice: les auteurs des crimes de 2005 restent impunis et le rapport de la CVJR est passé depuis aux oubliettes aux lendemain de sa publication. La majorité des togolais n’est donc pas dupe sur la vraie face du régime et il n’y a qu’une certaine communauté internationale pour croire les  belles paroles de Faure Gnassingbé et son armée de faux lobbyistes et porteurs de valise.

Le 12 juin dernier, le collectif « Sauvons le Togo » (CST), un regroupement de partis politiques et d’association de la société civile, a lancé une série de manifestations pour exiger plus de démocratie, un cadre électoral transparent et la fin de l’impunité et la mauvaise gouvernance au Togo. Un collectif exceptionnel pour une cause tout aussi exceptionnelle ! La mobilisation a été énorme, des centaines de milliers de gens, du jamais vu à Lomé depuis les tristes événements de 2005. Hélas, le régime de Faure Gnassingbé a vu rouge ! Une milice à la solde de caciques du régime est envoyée pour provoquer les forces de l’ordre et provoquer une répression féroce et aveugle qui a même pris pour cible une église où des manifestants se sont réfugiés, provoquant la colère de l’eglise catholique habituellement complaisante avec le régime. On a dénombré plusieurs arrestations, plusieurs personnes blessées les 12 et 13 Juin, et les jours suivants des arrestations et détentions arbitraires de plusieurs leaders du mouvement de Lomé à Kara en passant par Atakpamé et Sokodé. Les loups sont lâchés… Faure Gnassingbé a décidé d’empêcher toute expression de la volonté populaire de changement.  Il révèle ainsi sa vraie face au monde, du moins à ceux qui se sont laissés berner !

Les loups sont lâchés… mais pas uniquement sur le terrain de la répression et l’intimidation des leaders et militants du CST au Togo. Nous sommes à l’ère du Web 2.0 et le régime togolais lance ses chiens pour faire de la désinformation sur internet. Pour seconder le premier site de désinformation du régime http://www.republicoftogo.com, de nouveaux profils sont apparus sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, qui nient les événements et lancent une campagne de dénigrement du Collectif Sauvons le Togo et ses leaders… Nous Togolais, ne sommes pas dupes mais il vaut mieux prévenir ceux qui ne connaissent pas encore la vraie face du régime togolais… les loups sont lâchés !

Facebook

Image

Twitter

 

A suivre…

Philopisteur 22 Juin 2012

Publicités
Posted in: Togo