Faure est vivant, Faure est virtuel!

Posted on décembre 8, 2012

0


virtualmanCeci n’est pas une rumeur, Faure Gnassingbé est vivant ! « What else ? » dirait George Clooney. La rumeur de la mort de Faure Gnassingbé s’est répandue comme une trainée de poudre  en ville et sur la toile pendant que l’intéressé et sa délégation faisaient paisiblement une visite officielle en Israël.  Cette folle rumeur a même été reprise par plusieurs journaux professionnels sans susciter aucune réaction des services de communication de la présidence de la république, sans un seul article du site de désinformation de la république (republicoftogo.com) pourtant prompt d’habitude à publier n’importe quelle insanité afin de soutenir l’usurpateur du pouvoir! D’ailleurs, il est peu présent auprès des togolais, que sa mort était vraisemblable. Pour moi, tout ceci ne pouvait relever que  d’une sordide machination du pouvoir lui-même, hypothèse confirmée par l’organisation d’un accueil officiel à son retour qualifié de « triomphal ». A défaut de popularité et de proximité avec le peuple togolais, c’est tout ce que le ministre Bawara, alias « la vache qui rit » a trouvé pour essayer de redorer le blason de son maître… piètre spectacle qui rappelle les heures sombres de la dictature du père Eyadema où on nous servait des faux attentats suivis de retour triomphal, de nationalisation ou de grâce présidentielle.

Une résurrection ont osé dire certains, mais Faure Gnassingbé a fait à peine quelques mètres à pied pour saluer la foule importée par camion, puis s’est engouffré dans sa limousine. Rien à avoir avec la spontanéité et la folie des accueils réservés à Jean-Pierre Fabre lors de simples retours de voyage ou de tournée !  Il faut le comprendre, Faure Gnassingbé n’est pas habitué à marcher ni à côtoyer le peuple. C’est le président le plus virtuel que le Togo ait connu, distant et éloigné du peuple, enfermé dans ses palaces ou en déplacements privés à l’étranger. Mais depuis ce « retour triomphal » la frénésie médiatique se porte sur Internet où le « président » déclare sur Twitter « Dois-je répondre à toutes les rumeurs…même les plus folles! Assurément non La Présidence de la République est au dessus de tout cela #F.E.G » suite à une interpellation d’un internaute sur cette rumeur, suivi d’un « Heureux d’être à la maison Merci pour cet accueil si chaleureux Le bain de foule a été riche en émotions #TOGO #F.E.G pic.twitter.com/IpNZvsbr ».

Ceci lance  un engouement de Twitter auprès de nos compatriotes, des nouveaux inscrits, super  la communauté s’agrandit, mais quelle honte de voir aussi débarquer des pom-pom girls et des liseurs de motion de soutien venir baver sur @FGNASSINGBE qui s’adjuge près de 300 nouveaux suiveurs en quelques jours pour ce compte qui végétait là depuis Septembre. Sacré coup pour l’équipe d’animation qui se révèle être les mêmes zouaves qui œuvrent dans l’ombre avec les avatars @HeissKarl @Rolandkapo @Kouevigodson @julesdavon @tchamolioulivef, tellement néophytes et médiocres qu’il n’est pas compliqué de les tracer. Et pourtant, certains vieux routards des réseaux sociaux se laissent prendre au jeu, tel mon ami ex-blogueur et jeune politicien @GerryTaama qui se lance dans un cash virtuel avec le « président ». Allez Gerry, tu vaux mieux que cela, il y a bien d’autres manières pour attirer l’attention sur toi. Sur ce coup, le tacle du « président » est excellent même s’il n’est du niveau que requiert un Président de la République « NEET n’existe que sur le net La politique c’est tout sauf du virtuel Le verdict des urnes ramènera l’opposition à la réalité #TOGO #F.E.G ». (Remarquez les fautes: NEET pour NET, #F.E.G pour hashtag, etc., bref le niveau est médiocre.)

A qui profite le crime ? Certainement pas aux millions de Togolais qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté et ne savent même pas ce que signifie « réseau social », de là à faire la différence entre site web, Facebook ou Twitter ! Quand on pense que Faure Gnassingbé a été en son temps ministre des postes et télécommunications, il est regrettable que l’actuelle titulaire du poste, la pom-pom girl en chef, Cina Lawson, déclare de son côté sur son compte @cinalawson « #TIC et #éducation : il faut résoudre la question difficile de l’accès des professeurs et élèves aux ordinateurs et aux contenus éducatifs » quand les étudiants de l’Université de Lomé se font réprimer sauvagement par la soldatesque lors de manifestations sur le campus pour réclamer, entre autres l’accès à internet ! Et pendant ce temps 26 leaders estudiantins sont exclus de l’Université de Kara pour avoir réclamé leurs droits à une meilleure éducation ! Quel avenir pour cette jeunesse? On préfère le culte de la personne, le clientélisme, la mendicité, la médiocrité : l’important pour la clique de Faure Gnassingbé semble de se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple en asservissant la jeunesse !

Et comme le ridicule ne tue pas, le « président » déclare « L’opposition radicale veut-elle vraiment le dialogue? J’ai plutôt le sentiment qu’elle a peur du verdict des urnes Nous devons avancer#F.E.G »  ou encore « Depuis quand le PR organise les élections? Et la CENI dans tout çà? Voulez-vous vraiment les élections #FEG #Tginfo » pour répondre à des interpellations sur le dialogue politique et l’organisation d’élections transparentes. Pourtant c’est lui qui refuse de mettre en oeuvre les réformes institutionnelles et constitutionnelles pour garantir des électeions transparentes et équitable dans notre pays. En clair, l’usurpateur Faure Gnassingbé vit dans le virtuel et à défaut de côtoyer le vrai peuple, contribuer à résoudre les vrais problèmes et la crise profonde que vit le pays, il nous livre avec son équipe ce lamentable spectacle sur Internet. Pendant ce temps, à coté de chez nous, au Ghana, on utilise la biométrie pour assurer l’identification des électeurs , et la projection directe des résultats est une réalité en utilisant des technologies d’avant-garde, par exemple sur  le site VoteKastAfrica.com des algorithmes analysent en temps réels les données historiques et les données actuelles. Au Togo, nous avons un président bien vivant, mais seulement un président virtuel, loin de la réalité du peuple !

Faure est vivant, Faure est virtuel…

Philvirtuel

8 Décembre 2012

Publicités
Posted in: Afrique, Togo