Il y avait pourtant « union » de l’opposition à Assoli et Tchamba

Posted on août 14, 2013

0


anti-unionAprès la nouvelle mascarade électorale au Togo, les discussions vont bon train sur la désunion de l’opposition togolaise. Dans la sortie de la Coalition Arc-en-ciel en conférence de presse ce 13 Aout 2013, j’ai retenu deux paragraphes qui prouvent que certains intello-politiciens nous prennent pour des cons dans ce pays.

« La Coalition Arc-en-ciel tient à exprimer sa gratitude à tous ses responsables, militants et sympathisants et spécialement ceux des circonscriptions électorales d’Assoli et de Tchamba qui, suite au rejet de ses listes, ont suivi le mot d’ordre de la Coalition en se mobilisant massivement pour soutenir les listes du Collectif Sauvons le Togo (CST).

Au delà des fraudes massives orchestrées par le pouvoir la Coalition Arc en ciel considère que les causes des résultats obtenus par l’opposition sont aussi à rechercher dans la désunion des forces démocratiques. »

Et de réclamer des états généraux de l’opposition, pour faire une analyse rétrospective de leurs stratégies. Quelles stratégies? Vendeurs d’illusion! Union par ci, union par là, ce discours est creux sans les actes qui les accompagnent!

La preuve, en regardant de près les résultats d’Assoli et de Tchamba, ce discours d’union est un leurre!  Dans la circonscription d’Assoli, UNIR obtient 1 député avec 8882 voix et le CST obtient 1 député avec 4733 voix. Du côté de Tchamba, UNIR rafle les 3 sièges avec 33148 voix et le CST se contente de pleurer avec ses 4391 voix. Malgré ces listes uniques (de fait) de l’opposition dans ces deux circonscriptions, UNIR a tout raflé grâce au découpage électoral inique, aux fraudes et aux achats de conscience.

Conclusion évidente, on peut faire l’union face au système RPT-UNIR, mais sans avoir arraché les conditions d’élections transparentes et équitables, on peut toujours courir. Les membres  de la Coalition Arc-En-Ciel ont la mémoire courte mais on se souvient qu’ils avaient rendu les armes en Juillet face au régime en désolidarisant du Collectif Sauvons le Togo à propos des exigences minimales de transparence  des élections. J’apprécie donc Bassabi Kagbara, qui dans un élan de sincérité, s’est lâché pour dire la vérité aux siens.

Je dis donc « merde à l’union de l’opposition », ce sera juste une union de brebis face à un lion, une manière de perpétuer les mascarades électorales et le régime RPT-UNIR ! Il faut que ces politicards arrêtent de nous abreuver de discours d’union, de réclamer des états généraux de l’opposition, de nous faire perdre le temps dans des divagations intellectuelles, et nous distraire de la vrai lutte. Il faut revenir aux fondamentaux de la lutte démocratique, mobiliser et sensibiliser les citoyens et mettre en œuvre tous les moyens pour renverser l’équilibre des forces face à un régime dictatorial. On n’a jamais vu ailleurs dans le monde une dictature renversée par les élections qu’elle organise elle-même!

Phil

14 Août 2013

Publicités
Posted in: Togo